Perles et coquillages...

Publié le par Zorba

Je remercie les gens qui ont visité mon blog ces jours derniers.
Pour compenser mon absence d'hier et mon éternel bavardage, une nouvelle collection de perles...


Elle est désormais classique, mais fait toujours plaisir :
Une dame, la bonne cinquantaine, manifestement d'un milieu modeste, vient me réclamer un avis d'imposition non reçu par la poste:
- Vous comprenez, il me le faut absolument... C'est pour les bourses de mon fils !

Dans l'ascenseur, une dame noire (donc "de couleur"), semble perdue:
- Le bureau des divorces, c'est bien au 2ème ? (on n'a pas cet article en stock, madame).

Il y a des gens qui cumulent les malchances (voir article précédent):
- On a acheté un camping dans le Midi, on s'est fait arnaquer... Et, figurez-vous, on en avait pris un avant, il était radié du bureau... (???)

En partant:
- Merci ! Au revoir beaucoup !

Une personne arrive, affolée, dans l'Hôtel des Impôts ( 5 Centres  + 5 Recettes ou SIE  + 2  Centres Fonciers ou cadastre + 3 Bureaux des Hypothèques + quelques Brigades de Vérif...):
- Je voudrais voir la personne qui s'occupe de la ville de X....

A l'époque, la vignette automobile -censément pour nos petits vieux- existait encore....
- Je viens pour la carte grise gratuite...

- Je voudrais un papier pour la cessation de ma voiture (un certificat de non-gage à retirer en Préfecture)

- C'est pour un certificat de perte de vignette... (???)

ou encore:
- J'ai acheté une vignette, mais je l'ai complètement perdue. (à ce point là ?)

Beaucoup de gens nous prennent également pour les services sociaux, ou d'assistance à la personne, ou encore pour des conseils en défiscalisation (oui-oui !)...
- La conseillère de la ville de Y pour des éxonérations d'impôts, svp...

- Pour régler un contentieux, svp.
- Oui, concernant quel impôt ou taxe?
- J'ai reçu 1 PV que je n'ai pas réglé à temps (mauvaise pioche !).

Précis et direct:
- En fait, voilà. Je viens vous voir, parce que j'ai reçu une lettre, là...
- Oui, vous pouvez me la montrer; je vous désignerai le bon service.
- Beuh! c'est-à-dire que je l'ai pas avec moi, là.
- D'accord. Et il s'agissait de quoi au juste?
- Je sais pas, des impôts ?

Commenter cet article