grève glandeuse

Publié le par Zorba

Fut un temps -peu glorieux dans l'ensemble- j'avais endossé le  pseudo de "sniper" (que je conserve, du reste). Yam 550 pourrait en témoigner, car elle m'est fidèle depuis cette période.

Je vais rester fidèle à ce surnom, qui n'a rien d'innocent. Je me revendique franc-tireur à tous points de vue, prêt à tirer dans tous les coins -et sur tout ce qui bouge...

Hier, jour de grève, - rappelons-le, je me suis rendu sur un site de la Direction Générale des Impôts, dont le nom est une île.
J'ai eu la surprise de constater que la voiture de notre glandeur attitré, Tarlouzman,venait d'être lavée à la main. Témoins, le seau et l'éponge à côté de la voiture, ainsi que les traces d'humidité tout autour de sa surface de base...

Comprenons-nous bien, avant tout mauvais procès : ce n'est pas du tout le fait qu'il lave sa voiture qui me choque; c'est plutôt qu'il ait la démarche d'esprit suivante: puisque c'est jour de grève, je vais en faire moins que d'habitude (c'est-à-dire pas grand-chose), donc, je vais en profiter pour laver ma voiture...
Soit tu travailles, mon con, et tu es donc à ton poste; soit tu es en grève, et tu en assumes les conséquences, notamment la retenue sur salaire !

En effet, en chemin  pour rejoindre le service, j'ai croisé Tarlouzman, fidèle à lui-même, la démarche virile dans ses santiags, l'air dégingandé, l'oreillette du portable sur l'oreille, ET revenant d'on ne sait où, probablement du distributeur de café, ou du diable vauvert pourvu qu'il y ait un jupon à l'horizon et que cela soit éloigné de son poste de travail...

No more comment.

Publié dans Citoyenneté

Commenter cet article