Mais pour qui est-ce qu'on nous prend-t-on?(bis)

Publié le par Zorba

PCF.jpg
Tout-à-l'heure, au marché, on
m'a remis le tract reproduit ci- contre.
Je ne peux m'empêcher de réagir.

Que N.S. soit mal élevé, vain (j'ai bien dit: vain, et non nain !), voire fat, et un cynique dans le sens machiavélique du terme, ne fait aucun doute.
Il ne vise le bien-être que d'une seule personne, comme l'a souligné Fabius, précisant qu'il ne fallait pas lire: le président du pouvoir d'achat, mais: le pouvoir d'achat du président.

J'ai déjà évoqué le Général de Gaulle à son sujet, précisant qu'il n'en avait aucunement la stature (ni morale, ni physique, suivez mon regard).

En effet, je me suis laissé dire que le Général, entre autres choses, se satisfaisait de sa retraite militaire; et qu'il allait jusqu'à régler sa note de gaz à l'Elysée.

J'aimerais que l'on puisse en dire autant de notre actuel président...
Bon d'accord, il ne jouit pas d'une retraite militaire.
Soit.
Mais il était avocat, et détenait des parts dans son cabinet.
Ce cabinet à dû profiter du prestige d'un de ses membres; et je ne saurais affirmer qu'il s'est défait de toutes ses parts...

Passons donc rapidement sur son outrageuse augmentation de 140% et plus, alors qu'il est logé, nourri, blanchi, voire défrayé par l'Elysée (voir le scandale de la carte bleue de Cécilia). Et que, par ailleurs, il n'est pas non plus précisément dans le besoin.
Au fait, ça fait un moment qu'on ne parle plus des fonds secrets....

S'il n'en possède le rayonnement intellectuel et moral, il connaît son Général dans le texte, qui disait que les Français sont des veaux.
Et il a bien retenu la leçon, et il l'applique, le petit N.S., en attendant de se faire sacrer Nicolas Ier...
Il a divisé la gauche -s'il en était besoin !- en enrôlant dans son gouvernement des comparses qu'il utilise avec son grand sens de la manipulation médiatique. Il ne peut donc pas lui être reproché de ne pas être le président de tous les Français.

Dès le lendemain de son élection, il avait donné le ton, depuis le yacht de son ami du CAC 40. Et il continue d'afficher ostentatoirement son mépris du laborieux, du prolétaire.
Il a fait cadeau de 15 MILLIARDS = 15.000.000.000 d'euro à ses copains, qui n'en avaient nul besoin, afin de bétonner ses relations.
Il lamine la législation, dans tout ce qu'elle peut avoir de social; fait voter des lois scélérates dignes de Vichy (mais est-ce qu'il y a des républicains à l'Assemblée ????), et vient de surcroît nous culpabiliser parce que, maintenant, suite à ses agissements calamiteux, les caisses sont vides ?

Mais quand est-ce qu'un homme traversera donc l'agora ?

Le PC préconise un certain nombre de mesures, afin de relever la situation. Dans l'ensemble, je les approuve, hormis celle de la TVA.
En effet, qu'est-ce que 2 points de moins de TVA ?

La télé écran plat (je prends exprès cet exemple afin de souligner ma démonstration, -d'écran plat, je n'en ai pas, et n'en éprouve nul besoin, rassurez-vous), cette télé donc que vous allez acheter, au lieu de la payer 1.196 €, vous ne la paierez que 1.176....
Est-ce vraiment aussi significatif ?
J'estime, et peut-être ai-je tort, que la différence n'est pas suffisante pour motiver ou inhiber un acte d'achat.

Il faudrait abaisser le taux normal à 14 ou 15 % pour que ses effets se fassent ressentir.
En revanche, réinstaurer une TVA sur les articles de luxe, entre 30 et 35%, là je suis favorable. Mais attention à ce qu'on appelle articles de luxe:
  • l'or, au-delà de 4 ou 5 grammes par exemple, soit une alliance ou une dent ;
  • les pierres précieuses, ainsi que les autres métaux précieux, tels que le platine, non industriels;  l'argent en revanche serait au taux normal;
  • les fourrures, et autres articles de luxe vendus en tant que tels;
  • les voitures, non utilitaires, au-delà d'une certaine cylindrée, ou, pourquoi pas, dépassant un seuil de pollution... Cela présenterait le double avantage de réduire une taxe imbécile, et une véritable usine à gaz à gérer;
  • les voyages en avion particulier, les navires de plaisance au-delà d'un certain niveau de finition ou de confort.
Cela participerait d'une justice sociale redistributive, augmenterait la croissance (l'émir qui claque ses petro-dollars ne regardera pas à 15% de plus ou de moins...); c'est du moins mon avis.

J'ai bien d'autres idées, mais pour l'instant, je me les garde au chaud.
  •  
..nti_bug_fck

Publié dans Citoyenneté

Commenter cet article