J'hallucine !

Publié le par Zorba

Le chef débarque, pour saluer ses troupes.
Ma collègue, qui était en train de remplir le tableau des astreintes, le plie sur son giron et lui dit :

-        Non, ce n'est pas pour vous.
Je ne peux pas m'empêcher de lancer ma pique :
-        Il a eu peur que ce soit une pétition…
-        Vous êtes en état de délire permanent, vous, me rétorque-t-il.
-        Toujours, c'est ce qui me maintient en vie.

Je suis taquin. Je le sais. J'en use et j'en abuse, d'ailleurs.
Ainsi, lorsque j'étais simple agent d'accueil, un matin que j'arrivai avec 2 minutes (pas plus, je le jure !) de retard, et que je fonçai tête baissée vers mon poste pour prendre mon service, je tombis sur ma chef.
[C'était (elle l'est toujours, du reste) un petit bout de femme, menue comme une brindille, pas toujours facile à dérider, mais d'une conscience professionnelle à toute épreuve. Parfois inflexible, mais d'une très grande humanité. Nous avons gardé des liens amicaux, quoique espacés, après ma promotion. - Un grand salut à Françoise, de Quaix, donc.]
Je me récrie:
- Ah ! chef, excusez-moi pour le retard. Mais je m'en viens de l'enterrement de ma grand-mère.
- Oh mon pauvre !... mais si tôt ?
- Oui, elle était matinale. Et ça a duré plus longtemps que prévu, parce qu'elle résistait !
- Quel idiot ! et dire que tu as failli me faire marcher!
(En attendant, elle avait oublié de me passer une avoinée)
.....

Une femme entre, en cheveux, échevelée même dirai-je, auprès de laquelle mon gus de l'autre fois dans sa parka zippée jusqu'au col et aux ongles en deuil passerait pour un prince… (exotique certes, mais prince tout de même)
Elle me tend une lettre :
-        J'ai reçu ce courrier de votre part, et je ne comprends pas. J'ai déjà payé ma TH (Taxe d'Habitation).
Après avoir pris connaissance du courrier, et muni de sa TH, je vais voir ma collègue expéditrice, car je ne comprends pas.
Je reviens auprès de ma " patiente " :

-        Vous ne m'avez pas tout dit, madame. Vous avez déclaré le 30 janvier 2008 seulement vos revenus 2006.
-        Oui, mais je ne vois pas le rapport.
-        Le rapport est que vous avez déclaré plus de 20.000 € de revenus fonciers. Donc, au vu de ces nouveaux éléments, ma collègue opère une reprise partielle de l'abattement (90 %) dont vous bénéficiez sur votre TH pour faibles ressources.
-        Mais je paye déjà sur mes revenus fonciers ! Il faut en plus que je paye une TH, alors que la maison appartient à une SCI.
-        Peu importe qui est le propriétaire de votre maison ; vous en êtes l'occupante.
-        Mais la SCI ne perçoit aucun revenu !
-        Comment ça, la SCI ne perçoit aucun revenu ? Vous déclarez des revenus fonciers, pourtant.
-        Oui, mais c'est des revenus sur d'autres biens, d'une autre SCI.
-        Ouch ! Vous avez combien de SCI, madame ?
-        Qu'est-ce que ça peut faire, puisque je vous dis que la SCI ne perçoit aucun revenu !
-        La SCI qui possède la maison que vous habitez, sans doute oui. Mais si vous avez des revenus fonciers, c'est qu'au moins une autre de vos SCI en perçoit, des revenus.
-        Ben oui, mais je l'ai déclaré au service professionnel !
-        Vous avez déclaré les revenus de la SCI ?
-        Oui.
-        Bien. Maintenant, il s'agit des revenus, non pas de la SCI, mais que vous percevez en tant qu'associée de ces SCI.
-        Mais c'est mon comptable qui s'occupe de ça.
Et là, elle m'exhibe une déclaration de revenus 2006 (formulaire 2042) à son nom, superbement barrée, et me montre avec insistance la mention :
-        Vous voyez  bien que j'ai bien déclaré : la SCI ne perçoit aucun revenu ! ! ! !
-        Il s'agit de votre déclaration personnelle, madame, pas celle de la SCI.
-        Mais puisque j'ai marqué que la SCI ne perçoit aucun revenu ! c'est bien son adresse, non ?
-        C'est peut-être l'adresse de la SCI, mais c'est surtout la vôtre.
-        Comprends pas, mon comptable s'est occupé des papiers…
-        Montrez-moi où il y a marqué " SCI " sur votre déclaration.
-        Mais puisque c'est l'adresse de la SCI !
-        On tourne en rond, là. La déclaration porte votre nom, et vous auriez dû y porter vos revenus des autres SCI.
-        Ah ! parce qu'il faut qu'on déclare ce qu'on gagne ? ! ? !
-        Bien sûr que oui. Ca ne vous dérange pas de les percevoir, ces revenus….
-        Je pense bien, je me suis endettée sur 15 ans pour les avoir.
-        Pas vous madame, la SCI. SCI dont vous êtes associée. On doit vous imposer en tant qu'associée.
-        Et le crédit que j'ai pris, je peux le déduire quelque part ?
-        Il est déjà déclaré sur votre 2072, déclaration de la SCI.
-        J'y comprends rien aux papiers.
-        Mais vous avez su faire un montage juridique pour constituer des SCI… Vous avez créé une personne morale..
-         ???
-        ...une société, indépendante de vous, qui êtes une personne physique. Cela vous ouvre des droits certes, mais aussi des obligations.
-        Oh ! moi, les papiers…
Pourquoi ai-je l'impression par moments qu'on me prend pour un con ? ? ? ?

Commenter cet article