Vanitas vanitatis...

Publié le par Zorba

...omnia vanitas !
Ou, en grec (phonétique): mataiotis mataiotiton apanda mataiotis.
Pour les non classiques: Vanité des vanités, tout (n') est (que) vanité.

Vous me direz: je pourfends le public, mes collègues.. personne ne trouve donc grâce à mes yeux ?
Non ! et je vais vous narrer un épisode avec un comptable:

Un jour, au téléphone:
- Bonjour, je suis M. Trucmuche, expert-comptable. Je vous appelle au sujet du dossier X... que vous poursuivez.
- C'est mon boulot.
- Oui, bien sûr... Mais il ne peut pas payer.
- Ca, c'est son problème. Moi, je constate qu'il doit une somme pharamineuse en TVA.
- Oui, mais il ne peut pas payer.
- Il l'a pourtant bien encaissée ! Il va falloir qu'il la débourse, maintenant.

Et là, on change de registre. Il me balance, comme un cheveu sur la soupe:
- Vous savez, je connais beaucoup de monde chez vous...
- Tant mieux pour vous, mais ça ne règle pas le problème de votre client.
- Je connais même des gens bien placés, jusqu'à Bercy.
- Eh bien ! Voyez avec eux, alors ! Au revoir monsieur.

Quelque temps plus tard, il se présente physiquement:
- Je suis
M. Trucmuche, expert-comptable. Vous m'avez raccroché au nez, l'autre jour.
- Ah oui ? Ca doit être parce que je ne cède pas aux menaces.
- Ce n'étaient pas des menaces... je vous informais simplement.
- Bien, en tout cas, je ne vois pas le rapport avec le dossier. Vous qui êtes comptable, donc un profess...
Et là, il s'agite nerveusement, s'empourpre, et gonfle:
- Pas comptable ! expert-comptable, diplômé de telle école, professeur dans telle autre, etc etc.
- Soit, expert-comptable. mais est-ce que vous pensez que cela change quelque chose à la résolution de votre dossier ?
Pchhhhhh ! l'outre se dégonfle:
- Non.

Commenter cet article