Un pot, un pot, p't'êt'qui pensent qu'à boire !

Publié le par Zorba

Alleï ! nous avons été trop sérieux, ces derniers temps.
Ca ne nous réussit pas.
On va donc rependre le chemin des perles....

- C'est pour une grâce de Taxe d'Habitation (un recours gracieux).

Dans la même veine:
- Je viens chercher un papier parce que je suis gracié de la TH...

- Pouvez-vous me dire où gîte Mme X....?

Un gars arrive, accablé:
- J'ai hérité d'une merde d'appartement, qui me fait chier....

Dans la même veine, est venue récemment me voir une dame, toute électrique:
- Je suis un médecin de merde, qui exerce dans une ZUP de merde....

Un petit vieux, légèrement crouton:
- Il y a une dame que je voyais d'habitude, vous ne voyez pas qui ? (500 personnes dans l'Hôtel)
- Ben si, voyons ! c'est pas vous qui habitez à côté de vos voisins ?

- Je voudrais le service habitat, SVP.
- Pardon ?
- Pour une demande d'exonérer une taxe foncière...

Le gars arrive, guilleret, les mains dans les poches, sûr de lui:
- Je viens vous voir (ah bon ?) parce que je suis non imposable (sur le revenu). Je voudrais savoir quels autres impôts je peux faire sauter (véridique !).
- Pas de problème, revenez la semaine des 4 jeudi.

Nonchalant:
- Je viens déposer ma déclaration sur le revenu...
- C'est bien. Mieux vaut tard que jamais, parce que vous êtes légèrement hors délais: nous sommes en Octobre, et vous auriez dû la déposer en Mars...
- D'tt'façon, j'm'en fous : j'paye pas, j'suis Rmiste.

Alambiqué:
- Bla-bla-bla-bla.............................
- Et vous veniez pour quel impôt, au juste ?
- Oh ! pour un impôt fiscal !

Distrait:
- Je viens pour cet impôt... là !.... vous savez....

Averti:
- Je viens pour négocier mes impôts pour l'an prochain.

Bérêt enfoncé sur les yeux, grosses lunettes à la Isabelle Adjani, après un furtif regard à gauche, un à droite, elle se lance:
- Je viens pour m'inscrire. (faire une déclaration de revenus)

Et une petite dernière, pour le plaisir:
- Je viens voir l'inspecteur.
- Oui, très certainement. Mais lequel ?
- Ben ! dame ! celui des impôts, pardi ! (c'est ballot, l'est parti, y a plus qu'les femmes de ménach...)

Commenter cet article