Morale et cohérence.

Publié le par Zorba

 

Un contrôle de police a dégénéré dans la nuit de vendredi 29 février à samedi 1er mars à Colmar, faisant deux morts parmi les passagers d'un véhicule.

Peu avant 23 heures, alors que la police avait fait signe au véhicule de se ranger sur le côté pour un contrôle routier, le conducteur a accéléré, grillant un feu et percutant deux autres véhicules qui traversaient le carrefour. 

Deux des passagers assis à l'arrière, un jeune homme de 17 ans et un autre de 29 ans, ont été éjectés sous le choc et étaient morts à l'arrivée de secours.

Le conducteur et un troisième passager ont pris la fuite à pied avant d'être interpellés peu après par les forces de l'ordre. Des analyses toxicologiques étaient en cours. Un défaut de permis de conduire serait à l'origine du drame.

Aucun blessé n'était à déplorer dans les deux autres véhicules percutés.

(lien sur l'article du Monde)

Je viens d'entendre, aux infos télévisées, que au moins une famille des victimes envisageait de porter plainte contre la police -si ce n'est déjà fait.

Moralité: les emmerdes, c'est toujours la faute des autres...

Publié dans Citoyenneté

Commenter cet article